Sclérose en plaques : comment la vitamine D peut améliorer votre qualité de vie

5/5 - (52 votes)

La vitamine D et la sclérose en plaques : un lien à connaître

VitamineD

Je peux comprendre que cette page pourra vous sembler un peu longue, mais il est difficile de résumer en quelques phrases la complexité de ce sujet qui nous touche tous(tes) plus ou moins à des degrés différents.

La sclérose en plaques (SEP) est une maladie auto-immune qui affecte le système nerveux central.

Il semble que la vitamine D puisse être d’un grand secours pour prévenir et traiter la SEP.

Certaines études ont pu montrer que les personnes atteintes de SEP qui prenaient des suppléments de vitamine D souffraient d’une inflammation moindre et de symptômes moins sévères que celles qui ne prenaient pas de suppléments.

La vitamine D : qu’est-ce que c’est ?

vitamine_d3
  1. La vitamine D est une vitamine liposoluble qui joue un rôle important dans l’organisme en régulant l’absorption du calcium et du phosphore, ce qui contribue à la santé des os et des dents, ainsi qu’à la fonction musculaire, immunitaire et cellulaire.
  2. Les sources de vitamine D comprennent l’exposition au soleil, les aliments d’origine animale tels que les poissons gras, les œufs, les produits laitiers enrichis et certains champignons, tels que girolles, cèpes et morilles.
  3. Les besoins en vitamine D varient en fonction de l’âge, du sexe, de l’état de santé et du niveau d’exposition au soleil, mais les recommandations générales varient entre 400 et 800 unités internationales (UI) par jour pour la plupart des adultes.
  4. Elle existe sous deux formes :
    La vitamine D2, ou ergocalciférol, est synthétisée par les végétaux et les champignons.
    La vitamine D3, ou cholécalciférol, est produite par les animaux ou synthétisée au niveau cutanée.

A la différence d’autres vitamines, la vitamine D se comporte comme une hormone. A ce titre, elle agit sur le système endocrinien.

Sclérose en plaques et vitamine D : quelle est la relation ?

Saviez-vous que les personnes souffrant de sclérose en plaques (SEP) pourraient manquer de vitamine D ?

Les symptômes de la SEP comprennent des engourdissements, des douleurs, une faiblesse musculaire, des troubles de la coordination et des troubles cognitifs.

Des études ont montré qu’avoir un faible taux de vitamine D dans le sang peut rendre les personnes atteintes de SEP plus sensibles à ces symptômes et à la progression de la maladie.

En effet, la vitamine D est importante pour la santé des os, la régulation du système immunitaire et la réduction de l’inflammation, trois mécanismes perturbés chez les personnes atteintes de sclérose en plaques.

De plus, la carence en vitamine D est fréquente chez les patients atteints de sclérose en plaques, probablement en raison de leur réduction d’exposition au soleil et des effets de la maladie sur leur absorption de la vitamine D.

Les études épidémiologiques ont mis en évidence une répartition de la SEP en fonction du gradient de latitude, la présence de la maladie augmente plus on s’éloigne de l’équateur. Cette observation soulève une fois de plus la question de l’influence de la vitamine D, qui est synthétisée dans la peau sous l’effet des rayons UVB du soleil et dont la production peut varier selon la latitude.

Il est donc important de surveiller régulièrement le taux de vitamine D chez les patients atteints de la maladie et de supplémenter si nécessaire, afin de maintenir leur état de santé et de prévenir les complications liées à la maladie.

Les avantages de la vitamine D pour la prévention de la SEP

Les avantages de la vitamine D pour la prévention de la sclérose en plaques sont de plus en plus reconnus. Des études ont montré que les niveaux de vitamine D dans le sang étaient inversement corrélés à la prévalence de la sclérose en plaques.

En d’autres termes, les personnes ayant des taux sanguins de vitamine D plus élevés ont un risque moindre de développer la maladie.

Bien que la vitamine D ne puisse pas prévenir complètement la sclérose en plaques, il est possible que des niveaux suffisants de cette vitamine puissent réduire le risque de développer la maladie ou ralentir sa progression.

Comment obtenir suffisamment de vitamine D pour prévenir ou améliorer la sclérose en plaques

Il existe plusieurs moyens d’obtenir suffisamment de vitamine D.

L’exposition au soleil est la principale source de vitamine D pour le corps. Il est recommandé de s’exposer au soleil pendant environ 15 à 20 minutes par jour, de préférence pendant les heures où le soleil est le plus intense, en prenant soin de ne pas brûler la peau.

Les personnes atteintes du Phénomène d’Uhthoff ayant des difficultés à s’exposer au soleil en raison des fortes températures ou vivant dans des régions où l’ensoleillement est limité, peuvent ne pas obtenir suffisamment de vitamine D naturellement et devraient envisager de prendre des suppléments de vitamine D.

10 aliments riches en vitamine D

vitamine-d-sources-alimentaires

Les aliments riches en vitamine D comprennent les poissons gras, les jaunes d’œufs, les champignons et les produits laitiers enrichis en vitamine D.

  1. L’huile de foie de morue. Avec 250 µg de vitamine D pour 100 g (ou 10 cl), c’est la championne toute catégorie. Si son goût particulier vous dérange, il est possible de l’ingérer sous forme de gélules. De manière générale, toutes les huiles de poisson sont bénéfiques. Le foie de veau est également riche en vitamine D.
  2. Le hareng. Ce poisson des mers froides est une excellente source en vitamine D : pour 100 g, il en contient entre 13 et 22 µg. Cette variation est due aux différents modes de préparation possibles. Pour une bonne conservation de la teneur en vitamine D, préférez le hareng fumé, grillé ou mariné.
  3. Les maquereaux. Avec une teneur moyenne de 13 µg pour 100 g, les maquereaux – que l’on choisit plutôt frits – constituent une source en vitamine D à ne pas négliger.
  4. Les sardines. Elles contiennent environ 12 µg de vitamine D pour 100 g. Les sardines grillées ou à l’huile sont les plus bénéfiques pour un apport important en vitamine D.
  5. Le saumon/la truite. Ces deux poissons gras contiennent en moyenne 10 µg de vitamine D pour 100 g. Pour conserver le maximum de teneur en vitamine D, préférez la cuisson à la vapeur pour le saumon et au four pour la truite.
  6. Le thon en boîte. Sa teneur en vitamine D est d’environ 7 µg pour 100 g. Le thon cru en est tout aussi riche.
  7. Le chocolat noir. Il contient environ 5 µg de vitamine D pour 100g. Pour une teneur optimale en vitamine D, choisissez un chocolat noir composé d’au moins 40% de cacao.
  8. Le lait. Essentiel pour son apport en calcium, le lait est également riche en vitamine D, avec 3,70 µg pour un verre de 250 ml. Le lait de vache entier est le plus bénéfique.
  9. Les œufs. La vitamine D est principalement concentrée dans le jaune d’œuf cru : 3,25 µg pour 100 g.
  10. Les champignons. Avec 1,18 µg de vitamine D pour 100g, les champignons de Paris cuits permettent un apport non-négligeable en vitamine D tout en faisant le plein de minéraux et de vitamine B.

Cependant, il peut être difficile d’obtenir suffisamment de vitamine D uniquement à partir de l’alimentation. Les suppléments de vitamine D sont donc souvent recommandés pour atteindre des niveaux suffisants de vitamine D.

Convertisseur

La posologie de la vitamine D est souvent donnée en unités internationales (UI) plutôt qu’en microgrammes (µg).

Notez que pour la teneur en vitamine D des aliments, la valeur est généralement exprimée en microgrammes (µg), plutôt qu’en unités internationales (UI).

Voici un convertisseur qui pourra vous aider à vous y retrouver.

Sélectionner :

Unité de mesure : ****

Created by : www.sepien.fr

Les risques de la carence en vitamine D pour les patients atteints de sclérose en plaques

Les risques de la carence en vitamine D pour les patients atteints de sclérose en plaques sont nombreux.

La carence en vitamine D peut entraîner une diminution de la densité osseuse, ce qui augmente le risque de fractures. Les personnes atteintes de SEP ont déjà un risque plus élevé de fractures, et la carence en vitamine D peut aggraver cette situation.

La carence en vitamine D peut également affecter négativement la régulation du système immunitaire et augmenter l’inflammation, deux mécanismes perturbés chez les personnes atteintes de SEP.

En outre, la carence en vitamine D peut aggraver les symptômes de la maladie, tels que la fatigue et les troubles de l’humeur.

Mais il est important de noter qu’une trop grande quantité de vitamine D peut également être nocive.

Les limites de l’utilisation de la vitamine D pour la sclérose en plaques

Bien que la vitamine D présente de nombreux avantages pour la prévention et le traitement de la sclérose en plaques, il existe également des limites à son utilisation.

  • Tout d’abord, la vitamine D ne peut pas guérir la sclérose en plaques, mais peut seulement réduire le risque de développer la maladie ou ralentir sa progression.
  • En outre, la supplémentation en vitamine D peut avoir des effets secondaires, tels qu’une augmentation des niveaux de calcium dans le sang, ce qui peut entraîner des problèmes de santé tels que des calculs rénaux.
  • Enfin, certaines personnes peuvent être allergiques ou sensibles à la vitamine D ou à d’autres composants des suppléments de vitamine D.

Il est donc important de discuter avec un médecin avant de prendre des suppléments de vitamine D et de surveiller régulièrement les niveaux de vitamine D dans le sang pour éviter tout risque d’effets secondaires.

Les bienfaits de la vitamine D pour la santé mentale

Des études ont montré que la vitamine D peut jouer un rôle dans la santé mentale, en réduisant les symptômes de la dépression et de l’anxiété. Bien que les mécanismes exacts ne soient pas encore clairs, il est possible que la vitamine D affecte les neurotransmetteurs impliqués dans la régulation de l’humeur.

Le rôle de la vitamine D dans la santé des os

La vitamine D joue un rôle crucial dans la santé des os, en aidant à l’absorption du calcium et du phosphore, deux minéraux importants pour la santé osseuse. Des niveaux suffisants de vitamine D sont nécessaires pour prévenir l’ostéoporose et les fractures osseuses.

Les personnes souffrant de sclérose en plaques ont souvent un risque plus élevé de développer l’ostéoporose en raison de leur manque d’activité physique et de leur traitement médicamenteux, ce qui souligne l’importance de la supplémentation en vitamine D pour cette population.

La vitamine D pourrait aider à la remyélinisation chez les patients atteints de sclérose en plaques

remyélinisation

Des chercheurs ont mené une étude pour déterminer si la vitamine D pouvait favoriser la remyélinisation, qui est le processus de réparation des lésions de la myéline chez les personnes atteintes de sclérose en plaques (SEP).

Ils ont découvert que les récepteurs de la vitamine D sont plus répandus dans les lésions de SEP que dans le cerveau de personnes en bonne santé.

De plus, les résultats préliminaires ont montré que la vitamine D pourrait améliorer le processus de maturation des cellules qui produisent de la myéline, les oligodendrocytes, et ainsi favoriser la remyélinisation.

Cependant, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour confirmer ces résultats préliminaires et comprendre pleinement l’effet de la vitamine D sur la remyélinisation.

Les résultats de leur étude ont été publiés dans la revue The Journal of Cell Biology.

Les précautions à prendre lors de la prise de suppléments de vitamine D

  • Il est recommandé de prendre les suppléments de vitamine D avec de la nourriture pour en améliorer l’absorption.
  • Il est également important de surveiller régulièrement les niveaux de vitamine D dans le sang pour pour prévenir tout risque de carence, qui peut être nocive, tout comme l’hypervitaminose.

Comment mesurer les niveaux de vitamine D

test_sang_vit_d

La mesure des niveaux de vitamine D dans le sang est importante pour déterminer si vous avez une carence ou une surcharge de vitamine D.

Votre professionnel de santé peut demander à effectuer un test sanguin pour mesurer les niveaux de vitamine D et recommander une supplémentation si nécessaire.

Comment savoir si vous manquez de vitamine D ?

La valeur seuil définissant un état de déficit pour un adulte est de 30 ng/ml (75 nmol/l).

Certains experts recommandent toutefois un minimum de 40 ng/ml (100 nmol/l), voire de 60 ng/ml (150 nmol/l) pour les personnes atteintes de SEP.

La valeur cible se situe donc entre 30 et 60 ng/ml.

Temps d’action d’une ampoule de vitamine D

La courbe montre l’évolution du taux de vitamine D dans le sang après absorption d’une ampoule de 70000 UI.

Vitamine D ampoule

Convertisseur

Si vous êtes habitué à mesurer votre taux de vitamine D en laboratoire, il est possible que les résultats soient donnés en nanogrammes par millilitre (ng/mL) ou en nanomoles par litre (nmol/L).

Voici un convertisseur pratique pour vous aider à convertir les résultats de laboratoire de vitamine D de ng/mL en nmol/L et vice versa.

Séléctionner :

Unité de mesure : ****

Created by : www.sepien.fr

Me concernant

En ce qui me concerne, je suis en intérieur l’essentiel de mon temps depuis de nombreuses années en raison de ma SEP difficile à gérer. Ajoutant à ça que je consomme peu ou pas de produit animaux, ce qui limite encore mes apports possibles de cette vitamine. Il a donc été logique de penser que j’étais possiblement en carence de vitamine D.

Effectivement, j’ai été mesuré en déficit important de cette vitamine. On m’aura alors prescrit une ampoule de vitamine D à prendre tous les trois mois. Façon de prendre de la vitamine D inefficace en raison de sa courbe d’absorption qui diminue trop rapidement dans le temps.

Après différents essais, j’ai pu définir le dosage des ampoules nécessaires pour moi, pour obtenir un résultat favorable minimum et une durée dans le temps acceptable, afin d’éviter une baisse et une arrivée à la limite basse trop rapidement.

Il n’en reste pas moins que je reste trop bas aux vues des différentes recherches et tests sanguins que j’ai pu réaliser.

Je vous laisse mes dosages de Vitamine D ci-dessous, où l’on peut se rendre compte, qu’en 2022 je suis à la limite basse minimale des valeurs souhaitables. Rien de très alarmant, mais étant atteint de SEP, ça laisse à réflechir.

Dosage Vitamine D en 2022. Une ampoule de ZYMAD 80 000 UI par mois.

Analyse_Vitamine_D_2022

Ci-dessous après un changement de posologie en 2023.

Dosage Vitamine D en 2023. Une ampoule de ZYMAD 50 000 UI tous les quinze jours.

Analyse_Vitamine_D_2023Conclusion noir

En pratique, l’état actuel des connaissances conduit à préconiser que le taux de vitamine D soit mesuré chez toute personne atteinte d’une sclérose en plaques et, qu’en cas de déficit, celui-ci soit corrigé avec une supplémentation adéquate. En tout état de cause, il a été démontré que la prise de vitamine D ne présente aucun risque significatif, lorsqu’elle est prise de manière appropriée.

La vitamine D est un nutriment important pour la prévention de la sclérose en plaques en raison de son rôle dans la régulation du système immunitaire.

Des niveaux optimaux de vitamine D ont été associés à une réduction du risque de développer la maladie, tandis qu’une carence en vitamine D a été liée à un risque accru.

Des niveaux suffisants de vitamine D peuvent donc aider à réduire l’inflammation, à améliorer la fonction musculaire et à prévenir les poussées de la maladie.

Une carence en vitamine D peut entraîner une augmentation de l’inflammation et aggraver les symptômes de cette maladies, tels que la fatigue et les troubles de l’humeur.

Il est donc recommandé de maintenir des niveaux optimaux de vitamine D par une exposition adéquate au soleil, une alimentation équilibrée et une supplémentation en vitamine D pour maintenir une santé optimale.

Cependant, il est important de se rappeler que la vitamine D ne doit pas être considérée comme un traitement unique pour la sclérose en plaques, et que d’autres traitements doivent être discutés avec un médecin.

canette vit d

J’espère que cette page vous sera utile, que vous soyez atteint de sclérose en plaques ou non.

Si vous avez lu jusqu’ici, je vous en remercie. Si vous avez envie de partager votre expérience, d’apporter votre aide, ou simplement d’exprimer votre ressenti, n’hésitez pas à laisser un commentaire.

Sources

  1. Ascherio A et al., « Vitamin D as an early predictor of multiple sclerosis activity and progression. » JAMA Neurology, 2014.
  2. Munger KL et al., « Vitamin D intake and incidence of multiple sclerosis. » Neurology, 2004.
  3. Smolders J et al., « Vitamin D as an immune modulator in multiple sclerosis, a review. » Journal of Neuroimmunology, 2008.
  4. Daniel E Roth t al., « Pharmacokinetics of a single oral dose of vitamin D3 (70,000 IU) in pregnant and non-pregnant women. » Department of International Health, 2012.

Vivre ensemble

” N’hésitez pas à laisser un commentaire ci-dessous pour donner votre avis et partager votre expérience. “

Laisser un commentaire


Sepien, Sepienne (La #scléroseenplaques ou #multiplesclerosis (SEP ou MS) est une maladie neurologique invalidante caractérisée par la destruction progressive de l'enveloppe protectrice des nerfs du cerveau et de la moelle épinière)